Paul Personne

Paul Personne revient pour nous présenter Lost in Paris Blues Band, nouvel album issu d’une session improvisée aux mythiques Studios Ferber en compagnie d’artistes d’exception.

On y retrouve John Jorgenson, guitariste d’Elton John ou Bob Dylan. Robben Ford, guitariste de blues et de jazz ayant notamment accompagné Miles Davis. Ron « Bumblefoot » Thal, connu à la fois en solo et pour avoir remplacé Slash dans Guns ‘N’ Roses. Beverly Jo Scott, chanteuse blues / rock légendaire. Enfin, la section rythmique a été assurée par Kevin Reveyrand, et Francis Arnaud, qui ont l’habitude d’accompagner la crème de la variété française.

Cet album présente 13 reprises de standards blues, folk et rock, dont « One Good Man » (Janis Joplin), « Trouble No More » (Muddy Waters), « Watching The River Flow » (Bob Dylan).

Une totale réussite!

 

FRA
- Blues
Gerard Drouot Productions

Vidéos

Paul Personne - Pour quelle bonne raison

PAUL PERSONNE - Fire Down Below

Paul Personne - I don't need no doctor

Biographie

Paul Personne a mis longtemps è devenir quelqu’un. Des débuts collectifs qui naufragent systématiquement, dans les années 70, au sein des formations La Folle Entreprise, Bracos Band et Backstage.
Un premier album solo éponyme en 1982 qui ne donne pas lieu è une suite par le label. Puis, après trois albums successifs dont “Barjoland” qui l’installent dans le rôle du bluesman à la française, Paul Personne voit enfin sa carrière décoller avec le disque “La Chance” en 1987, qui lui permet d’enchaîner les scènes et de participer à la Fête de l’Humanité.

En 1992, le disque “Comme è la maison” contient les collaborations de Jacno et Gérard Lanvin et le parolier d’Alain Bashung Boris Bergman.

Paul Personne est invité par Johnny Hallyday sur la scène du Parc des Princes ; il collabore également è l’album d’Eddy Mitchell “Rio Grande”.

La suite est pavée de succès, avec des détours plus affirmés par le rock, de “Rêve sidéral d’un naîf idéal” à “Instantanés”, auquel participe Jean-Louis Aubert, en passant par “Patchwork électrique” en 2000 et le très rock “Coup d’Blues” en 2003.  Après le carton des albums “A l’ouest face A” & “A l’ouest face B”, Paul revient sur le devant de la scène avec l’album Puzzle 14.

Paul Personne trace sa route comme personne, et trouve encore le moyen en 2016 de croiser des artistes de renoms comme John Jorgenson,  Robben Ford, ou encore Ron « Bumblefoot » Thal connu pour son étonnante carrière solo mais aussi pour avoir remplacé Slash dans Guns N’ Roses pour le projet “Lost In Paris Blues Band” fruit d’une session improvisée aux studios Ferber. Il est des hasards que les bluesmen provoquent sciemment…

Release(s)