STEVE’N’SEAGULLS

Avec plus de 100 millions de vues sur Internet, Steve’n’Seagulls est ce que l’on appelle un phénomène viral… Mais, même si « Thunderstruck », leur désormais fameuse reprise d’AC/DC, totalise plus de 50 millions de vues à elle seule, ce sympathique groupe de hillbilly folk finlandais, reprenant à sa sauce des classiques du hard rock, a su sortir de nos écrans pour aller à la rencontre de son public.

Ces derniers mois, rien qu’en France, Steve’n’Seagulls a mis le feux à Musilac, puis au Pont du Rock, ainsi que dans de nombreux autres festivals et clubs… Grâce à ses concerts ultra funs, le phénomène Internet est ainsi devenu une sensation live !

Désormais leurs covers déjantées versions bluegrass font un carton sur la toile comme sur scène et Steve’n’Seagulls ne compte pas s’arrêter là ! Brothers in Farm leur deuxième album sorti le 9 sept. 2016 présente d’autres reprises jubilatoires d’Iron Maiden, Metallica, AC/DC, Guns’N’Roses, Nirvana, Foo Fighters… Plus récemment, ils ont sorti leur version du tube de TRUST, « Antisocial » !

FIN
- Bluegrass - Covers
Caroline / Universal Music France

NOUVEAU TITRE

Antisocial (sorti le 20 oct. 2017)

Vidéos

Thunderstruck by Steve'n'Seagulls (LIVE)

Steve`n`Seagulls - You Shook Me All Night Long

The Trooper by Steve'n'Seagulls (LIVE)

Biographie

Prenez cinq cinglés, tout un tas d’instruments, la campagne finlandaise et vous obtiendrez Steve’n’Seagulls. Cette bande de ploucs, bien qu’en activité depuis 2011, a frappé comme un marteau l’été 2014 avec ses vidéos YouTube et ses interprétations de classiques tels que ”The Trooper” (Iron Maiden) et ”Thunderstruck” (AC/DC). Maintenant assez parlé, il faut le voir et l’entendre par soi-même. Le banjo met en transe et l’accordéon est en feu. Votre vie restera probablement la même, mais en mieux après que vous ayez fait la rencontre de ce groupe à travers une expérience musicale tordue qui fait du bien.

« Il y a toujours un groupe un peu fêlé aux Transmusicales. Cette année, la palme pourrait être attribuée aux Finlandais du groupe Steve ‘n’ Seagulls et leur bluegrass et leur country. Pour sa première date en France, avec des reprises hard-rock et métal à la sauce country, le groupe a littéralement déchaîné le public » – Ouest-France

« ils ont réinterprétés un « Born To Be Wild » mêlant banjo, accordéon, et même flûte traversière, de folie, le public, tous âges confondus, replongeant visiblement avec délice dans l’insouciance rock de ce tube des Steppenwolf de 1969… » – Le Parisien

Accrochez-vous à vos chapeaux et vos jupes !