PAPA ROACH

NOUVEL ALBUM : Crooked Teeth (19/05/2017)

PAPA ROACH signe son grand retour cette année avec la sortie de Crooked Teeth, leur neuvième album studio disponible depuis le 19 mai. Très attendu par les fans, celui-ci a la particularité d’avoir été financé de manière participative sur Internet en offrant de surprenantes contreparties aux contributeurs, telles qu’un concert acoustique privé ou la vente de leur studio d’enregistrement. Ce nouvel album promet comme à son habitude un cocktail détonnant de Rap, Hard Rock et Metal !

USA
- Rock Alternatif
Eleven Seven Music

NOUVEL ALBUM

Crooked Teeth (19/05/2017)

Vidéos

Papa Roach - Face Everything And Rise (Official Video)

Papa Roach - Scars

Papa Roach - Hollywood Whore

Biographie

Ce groupe de Rock Alternatif californien formé en 1993 sous les influences de Bizkit et Linkin Park, partageant sa musique entre hip hop et rock hard, connaît un grand succès lors de la sortie de leur premier album Infest (2000). PAPA ROACH vend plus de 10 millions d’exemplaires et devient la cinquième meilleure vente de l’année tout genre confondus.

Le groupe est alors propulsé sur les devants de la scène Néo-Metal et en profite pour tourner aux côtés d’Eminem, E-40, Xzibit puis Slipknot, Skindred, Seether ou encore Nickelback.

En Janvier 2015, PAPA ROACH sort son 8ème album F.E.A.R. chez Eleven Seven Music. Enregistré à Las Vegas sous la direction du producteur Kevin Churko (Ozzy Osbourne), et de son fils Kane, F.E.A.R. se révèle être un disque de « Rock Metal » féroce, conjugué à de subtiles touches Electro. Les 11 chansons restent très personnelles et poignantes au niveau des textes et ultra solides en terme de compositions. Toutes dotées de refrains ravageurs, elles ne manquent pas d’efficacité, « Gravity », enregistré avec la chanteuse Maria Brink (In This Moment) en est sans doute le meilleur exemple.

En parallèle à son succès constant aux USA et dans plusieurs pays d’Europe, depuis 2009 PAPA ROACH s’applique à, peu à peu, reconquérir la France. Tout a (re)commencé par un premier passage au HellFest suivit par des prestations sur-vitaminées au Festival Bring The Noise (organisé par Oüi FM) et au Sonisphere d’Amnéville. En juin 2013, de retour au HellFest, le quatuor faisait l’unanimité à l’issue d’un concert dévastateur sur l’une des « Main Stage ».